• ikulumaguy

On a enfin trouvé une marque belge faite pour les peaux noires, 100% naturelle et home made !

Ce n’est pas un mythe, trouver des produits de beauté adaptés aux noirs en Belgique peut parfois s’avérer être un parcours du combattant et même en 2020. Ces peaux mélaninées et ces cheveux crépus ou frisés d’une belle sensibilité, ont des besoins particuliers que ne remplissent pas forcément les produits « occidentaux » qu’on retrouve dans les grandes surfaces. Si vous faites partie de ces personnes qui ont encore du mal à trouver des produits adaptés, respectant leurs corps et la planète, arrêtez de chercher, Saabou est la solution. On a rencontré Maya la créatrice et on en a profité pour faire un tour dans sa boutique et son atelier. On vous raconte tout :

Sa fiche d’identité :

Maya d’origine sénégalaise, 43 ans et 2 enfants.

Profession : experte comptable

Comment est né Saabou et pourquoi ?

Maya: J’ai créé la marque Saabou car j’avais un besoin pour moi. À la base je ne voulais pas la vendre mais régler mes problèmes. Quand je suis revenue du Sénégal il y a quelques années, j’avais des gros problèmes de peaux et je me suis rendu compte que nous utilisons beaucoup de produits très mauvais et qu’il y a énormément de produits naturels en Afrique dont on ne se sert pas. Je me suis aussi rendu compte qu’il y avait quand même un trou ici au niveau cosmétique pour noirs.

J’ai commencé dans ma cuisine et maintenant j’ai mon magasin et un atelier

Saabou ça veut dire quoi ?

M: Saabou signifie savon en wolof une des langues officielles du Sénégal. Cela englobe se laver pour révéler la pureté de l’âme et le fait de se sentir bien dans sa peau.

Quel est le processus de création ?

M: Tout est fabriqué dans l’atelier. J’ai commencé dans ma cuisine et après avoir fait mes certifications, j’ai continué le travail dans mon atelier avec mon collègue qui est un ancien pâtissier. Les deux métiers sont très compatibles car faire des cosmétiques c’est un peu comme faire de la cuisine.

D’où vienne tes produits ?

M: La matière première vient du Ghana. Le karité arrive par tonne du Ghana pareil pour le savon noir. J’essaie de me fournir le plus local possible comme mes contenants qui viennent de la Belgique. J’essaie aussi de toujours favoriser les coopératifs de femmes et même si cela me coûte plus cher, je ne travaille pour le moment qu’avec elles.

Un parcours inspirant


Être une femme noire est déjà un obstacle !

Tu nous as dit avoir la nationalité française, pourquoi avoir choisi de t’installer à Bruxelles ?

M: Durant mes études, je travaillais en même temps et j’étais déjà maman et vivre à Bruxelles c’était plus simple pour mon mode de vie car c’est plus petit et il y avait beaucoup plus d’opportunités ici.

As-tu connu des obstacles dans ton parcours ?

M: Être une femme noire est déjà un obstacle ! J’ai tout auto financé moi-même. La question financière est un grand obstacle, j’ai dû vendre le seul bien que j’avais pour y arriver. Mais je ne prends pas ces obstacles comme tel, je les prends comme des opportunités déguisées car cela me pousse à être créative dans ma recherche de solution. J’aimerais ouvrir une autre boutique car j’ai des clientes qui viennent de partout, mais pour cela il faut un financement et ce n’est pas facile d’en obtenir.

80% de mes clientes sont européennes

Un autre obstacle est parfois la clientèle. J’ai la chance d’avoir une communauté passionnée et multiculturelle. 80% de mes clientes sont européennes, il y a 10% d’africains et 10% d’hommes et je trouve cela dommage. En plus, souvent les seules personnes qui me demandent mes diplômes sont des africains. Ils sont plus durs mais quand même fidèles. Dans cette communauté, il y a deux parties, une partie "black power" et une autre qui est très susceptibles et qui est plus ouverte quand c’est la vendeuse blanche qui est devant que quand c’est moi. Un autre point est que les clientes européennes ne marchandent pas et nous autres africains on n'est pas encore assez tournés vers le naturel et le bio. Mais tout cela au final me pousse à être mieux et à faire plus.

Tu as une source d’inspiration?

Maya: Madame C.J. Walker est ma source d’inspiration car à son époque c'était plus difficile et elle s’en est sortie avec quasi rien. Aujourd’hui on a encore les mêmes problèmes mais beaucoup moins grave. J’espère pouvoir un jour inspirer les jeunes femmes africaines avec ce que je fais. Il y'a beaucoup de place dans le milieu du cosmétique donc j’encourage les femmes et même les hommes à se lancer.

Une marque pleinement tournée vers le respect de la nature et les besoins des clients:

Saabou c’est le lien entre le corps, l’esprit et le cœur qui connectés ensemble vont aller vers la nature

Quelle est la force de ta marque ?

Maya : On est 100% tournés vers les client.e.s et leur satisfaction. Quel que soit le problème, on fait en sorte de trouver la formule qui leur convienne. On évite le gaspillage aussi en leur proposant uniquement ce dont ils ont besoin. Cette relation c’est du donnant donnant car cela permet d’avoir des feedbacks et d’améliorer mes produits.


Si on ne devait retenir qu’une chose de Saabou ?


M: Le mot qui définit le mieux saabou c’est la passion. Je suis passionnée par ce que je fais. Saabou c’est le lien entre le corps, l’esprit et le cœur qui ensemble connectés vont aller vers la nature. C’est le lien parfait entre l’homme et la nature. Notre peau est le premier contact externe et quand elle est belle on a confiance et on se sent bien, et en plus quand on en prend soin en ne faisant pas de mal à la planète c’est encore mieux.

Un conseil pour ceux qui veulent se lancer ?

Maya: Persévérer et rester concentré, dans ce qu’on fait. Il faut aussi y croire et se dire qu’en faisant cela vous allez résoudre des problèmes, et pas juste suivre une tendance. Dès l’instant qu’on résout un problème les gens vont commencer à venir et payer le prix pour accéder à l’offre.

Si vous voulez aussi faire un tour dans ce paradis de la beauté c'est ici :

Chaussée d'Alsemberg 416 E, 1180 Uccle




 
  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter

NEWSLETTERS

©2020 par elmyrah - Loneka Samira

Powered by © 2020 by Marketing Bienveillant